Nouvelles analyses révèlent que Ötzi, l’homme des glaces, a quelque chose à nous dire sur la migration européenne

Publié Le 10th August, 2016.
Share Button

otzi 1   Ötzi est le nom de l’une des plus célèbres et probablement les plus étudiées des momies mondiales. C’est le corps congelé d’un homme qui aurait vécu il y a 5300 ans. La momie a été découverte au début des années 90 par deux alpinistes allemands dans la région des Alpes qui se trouve sur la frontière entre l’Italie et l’Autriche. Chaussure Adidas Sa découverte a été une rare occasion d’analyser un corpus de cet âge si bien préservée, et les scientifiques n’ont pas laissé passer. Depuis lors, Ötzi est devenu l’un des cas les plus étudiées dans le monde et nous a fourni de nombreux indices précieux sur la vie en Europe antique. Heureusement, il a encore beaucoup à raconter et les scientifiques nous ont annoncé une découverte qui nous aide à comprendre comment s’est produite la migration des populations européennes. nike air max 2017 goedkoop Qui était Ötzi ? otzi 2   Les experts ont pu également, révéler beaucoup de secrets sur qui était ce mystérieux « homme des glaces ». Tout d’abord, ils savent qu’il a vécu autour de 3300 a.

  • ADIDAS TUBULAR SHADOW KNIT
  • E. nike air max 2016 C. asics scarpe donna Il avait les yeux bruns, avec de multiples tatouages, intolérant au lactose et a vécu dans une communauté qui, aujourd’hui, serait liée à Sardes. Au moment de sa mort, il avait entre 40 et 50 ans.

  • NIKE AIR ZOOM PEGASUS 34
  • Sa mort, précisément, est un des faits les plus connus sur Ötzi. Il est mort assassiné : les experts ont trouvé une pointe de flèche dans son poumon gauche. Pendant de nombreuses années, les experts ont tenté de découvrir ce qui avait été le dernier repas d’Ötzi, mais son estomac était vide, ce qui créé assez de confusion parmi les chercheurs. Et ainsi était, jusqu’à ce qu’ils ont réalisé que ce qu’ils étaient entrain d’analyser était le colon, et que l’estomac avait été déplacé, probablement en raison de la glace. Après avoir identifié l’orgue correcte, les experts ont pu trouver des traces de nourriture. Bien qu’ils n’ont pas toujours les résultats définitifs, l’estomac d’ Ötzi contenait quelque chose d’autre, quelque chose qui pourrait nous aider à comprendre l’histoire des populations européennes.   Helicobacter pylori   otzi 3   Elle a probablement été la moindre des préoccupations d’Ötzi, mais, en plus de la flèche, un autre intrus nuisait à son état de santé. nike air max C’était l’Helicobacter pylori, une bactérie commune que la moitié de la population a dans son estomac et dans certains cas, peut causer des ulcères et autres problèmes d’estomac. Une mauvaise nouvelle pour Ötzi, mais une très bonne pour les scientifiques, qui n’ont pas perdu la possibilité de l’analyser.

  • ADIDAS NMD
  • Helicobacter pylori a vecu des milliers d’années avec les humains et la variété qui est actuellement sur les estomacs européens semble être une combinaison de bactéries transportées vers l’Europe par les populations asiatiques et africaines.

  • Nike Air Force 1 Men
  • Pour analyser les bactéries présentes dans l’homme des glaces, les experts ont conclu qu’elles correspondaient à une variété d’Asie centrale et du Sud, sans aucune trace de la variété africaine. Cela implique qu’il aurait existé une vague migratoire africaine vers l’Europe, qui a apporté sa propre variété de Helicobacter pylori.

    Share Button